Loading...

Avoir le choix reste un luxe, surtout lorsque les conditions d’enneigement sont parfaites. 

Des fauves dans une cage, l’ouverture des soldes, peu importe mais imaginez vous qu’un skieur face à la poudreuse se comporte de la même façon… 10h du matin et ta petite descente favorite est toute tracée ! Seule solution, mettre les peaux et grimper plus loin… 

Bref nous continuons notre petit périple cette saison, là où ce phénomène existe peu. Les petites stations… là où le côté sauvage d’une vraie journée de poudre est encore respecté, où l’authentique règne toujours, et où les locaux sont là depuis plusieurs générations avec une passion pour le ski intacte et plein d’histoires à raconter.

C’est dans la vallée de la Haute Tarentaise, juste avant les stations « mastodontes » comme Tignes, Val d’Isère ou bien encore Les Arcs, que nous nous sommes rendus. 

La Rosière et Sainte-Foy en Tarentaise juste après Bourg Saint Maurice. 

La route du Petit Saint Bernard passe par la Rosière et , en été, vous permet de vous rendre en Italie dans la Vallée d’Aoste.  Lors de ce deuxième épisode nous avons embarqué de vrais locaux, Luighi Rottier et Bertrand Clair, qui sont nés sur les planches dans ce secteur.

J1 - Rando, Graines et patrimoine avec Luighi

Les conditions sont devenues plus stables, alors une petite rando sur les hauteurs de la rosière à la frontière de l’Italie était envisageable. En plus on en profite cette année, car bientôt une nouvelle remontée mécanique va voir le jour sur les flancs du Mt Valezan.

Pour arriver au départ de la randonnée il faut prendre trois télésièges, les Eucherts à 1834m d’altitude au centre de la station, puis celui du Plan du Repos et enfin le télésiège du fort.  

La montée en peaux n’est pas trop technique et la vue sur le Mont-Blanc versant Italien est magique.

Petit point historique

Le Fort de la Redoute Ruinée : un monument et 400 ans d'histoire

«  En arrivant au sommet de la remontée, un fort se trouve sur votre gauche, il fut construit en 1630 par la Maison de Savoie et baptisé « Fort Traverset ». Après le rattachement de la Savoie à la France en 1860 et pour parer aux attaques italiennes, un nouveau fort fut bâti en 1892. Ce nouveau fort prit donc le nom de « Redoute Ruinée »…

Entre les deux guerres, ce monument servit aussi de camp d’entraînement aux Chasseurs Alpins. Du fait de sa position stratégique, le Fort fut un lieu important de plusieurs combats meurtriers lors de la seconde guerre mondiale.

Objectif numéro 1, le Mont Valezan à 2891m. 

Le dernier télésiège vous dépose au niveau du col de la Traversette, point de départ de la randonnée. Prendre ensuite la combe de Bellecombe plein E et obliquer SE vers le sommet du mont Valaisan que l'on voit bien du vallon. Passage plus ou moins étroit selon l'enneigement pour franchir une petite barre rocheuse vers 2650m, S4 à cet endroit et plus haut vers le col juste à droite de la croix (délicat selon corniche).

Une fois au sommet vous serez à la frontière entre la France et l’Italie. Retirer les peaux et commencer la descente dans le vallon orienté SO, sous le col du Grand Glacier, jusqu’au point coté à 2500 mètre. 

Objectif numéro 2, le Col de Serre ou de Truche

Nous sommes remontés au col de Serre ou de Truche, plein Ouest depuis le bas du vallon. Le col est situé au sud de la Pointe de la Louie Blanche à 2702m. 

Pour terminer la journée, une descente de 1000 m de dénivelé négatif pour rejoindre le lieu-dit « La Mazure » en direction de Sainte Foy vous attends. 

Passez le col de la Louie Blanche à 2567, pour basculer sur les pentes SE et

finir dans le vallon qui mène au petit village  de « Le Crot » puis terminer votre descente sur une petit route enneigée dans le village de « la Masure ». 

Prévoyez donc une voiture pour pouvoir revenir au point de départ. sinon utilisez votre pouce  ;) 

S2E2 - RideN'Roses - Haute Tarentaise

Objectif numéro 3, boire une grande bière

... et découvrir Jean-Luc Arpin, une des figures indescriptible de La Rosière. Pour cela on vous laisse regarder notre épisode ;)  

Luighi pourra vous accompagner et découvrir le domaine en toute sécurité alors n’hésitez pas à le contacter par le biais de son site internet : http://originalps.co

Pour profiter au mieux de ce beau terrain de jeu en toute sécurité, Luighi pourra vous faire découvrir son jardin en fonction de vos envies et de votre niveau, n’hésitez pas à la contacter via son site internet : www.originalps.com

Tarif forfait journée : 43,50€

J2 - Freeride, chasse et bucheronnage avec BEBER 

Sainte Foy, la plus petite station de Tarentaise mais qui offre des possibilités hors-pistes hors du commun ! Ici seulement 4 télésièges, mais il y a vraiment de quoi faire et on vous en dit un peu plus…

Après un bon petit déjeuner au Monal, l’hotel restaurant bien sympathique de sainte Foy village, direction la station pour une bonne journée de poudreuse avec notre guide local Bertrand Clair, dis Béber le sanguinaire depuis les derniers Jeux Bon Appétiques 

Prévoir tout de même les peaux de phoque, on ne sait jamais…  

Voici quelques itinéraires intéressants à découvrir dans le secteur : 

  • Le hameau du Monal par le vallon classé du Clou
  • Pointe de la Foglietta NE : Prendre les 3 télésièges qui se succèdent et depuis le dernier : télésiège de l’aiguille, on monte vers Flogliettaz (2930m) rejoindre la pointe par l’arrête : seulement 360m de dénivelé avec une vue panoramique sur le Mont-Blanc, La Grande Motte, le Mont Pourri et la Grande Casse pour arriver aux deux croix  et ensuite redescendre vers la station via plusieurs petits couloirs (au choix). 

Vous pouvez par là aussi rejoindre « la Masure »… 

Descente  dans le couloir NE et terminer dans le village du Crot.

S2E2 - RideN'Roses - Haute Tarentaise

Pour plus d’informations sur les itinéraires veuillez vous renseigner auprès des professionnels de la montagne : 

Bertrand CLAIR moniteur de ski et télémark 

Nos bons plans bonus : 

Bar/Restaurant à la Rosière : 

  • Les 3 ours : pour un repas ou boire un verre dans une ambiance chaleureuse - Place des Eucherts

Bar/Restaurant/Hotel à Ste Foy : 

  • Le Monal : Pour boire une bière en après-ski, se faire une bonne bouffe le soir ou même prendre seulement un bon petit déjeuner avant d’aller fendre la poudre c’est la bonne adresse du coin.

Au borde de la route de Val d’Isère, vous serez obligez de passer devant ;-)

  • Les Brevettes : Restaurant d’altitude typique pour déjeuner à midi, ou faire une pause café au coin du fourneau - Plan Bois, entres les deux télésièges.

Logement : 

Si vous aussi vous souhaitez faire ces 2 stations le temps d’un week-end vous pouvez aussi loger un peu plus bas à Séez, c’est ce que nous avons fait. Position centrale entres les deux stations et plus économique.

A vous de jouer !

Bon ski et restez prudents…